El Jardín Del Convento


L'Hôtel

Hervás vit toujours sous l’emprise de son rêve où se côtoient le mythe et la réalité d’être la plus grande juderie d’Espagne. La force du mythe nous entraîne, et nous voilà arrivés à notre hôtel, un bâtiment de la moitié du XIXème siècle, qui jouxte l’ancien couvent des Trinitaires Déchaussées, devenu aujourd’hui une simple église dont l’ambiance et l’isolement invitent à vivre intensément le calme de ce village historique dans la vallée de l’Ambroz (« el Valle del Ambroz »), dont le cours est parallèle au Jerte, non loin de la région tout aussi mythique des Hurdes

Mais El Jardín del Convento s’offre à nous dans un décor et une ambiance qui ont quelque chose de magique, parce que cela tient de l’hypnose de se laisser aller à contempler de notre fenêtre ou à travers la grande baie vitrée du restaurant qui s’ouvre en grand quand vient l’été, ce bouquet d’arbres et de verdure juché au haut du village. Oui, l’été c’est un vrai bonheur que de prendre son petit déjeuner là, entourés des trilles et du gazouillis matinal des oiseaux les plus divers, et en ayant vue sur les vergers d’arbres fruitiers, sur les lauriers, sur les fleurs de jardin. En hiver, c’est le vif plaisir de se retrouver dans la chaleur de la maison face au jardin baigné encore de rosée.

Il ne s’agit pas d’un établissement qui veuille en faire accroire, et dans la simplicité exquise de cet hôtel l’on se sent heureux. C’est la gageure tenue par Carlos, Julia et Amós, qui sont aux petits soins pour leur demeure centenaire et leurs clients. Le petit déjeuner suffit pour s’en assurer : les fruits de saison sont là fraîchement cueillis ou en marmelade ou en confitures faites maison ; un vrai délice. Ce sont des produits de leur propre potager : courges et courgettes, tomates, poires, prunes, cerises et pêches remplissent les bocaux, et, tout comme le jambon, attendent les tranches de pain grillé dont l’arôme remplit déjà toute la salle. Le pollen frais recueilli par un apiculteur du village est une des spécialités peu communes de la maison ; il fond dans la bouche et y exhale tout son arôme. Les chambres avec leurs terrasses qui donnent sur le jardin et la vallée sont magnifiques ; et c’est un vrai privilège que de pouvoir aller dans la maisonnette du jardin noyée dans la verdure.


Accessibilité

Toujours afin de servir au mieux toutes les demandes, la première chambre au rez-de-chaussée, qui a sa propre cheminée, est aménagée pour offrir également toutes les commodités aux clients à mobilité réduite. La chambre comprend une mignonne salle de bain adaptée. Signalisation en braille et relief aux différents points de l’hôtel  


Que faire?

 Activités

Nos activités favorites vont dépendre bien sûr de cette ambiance de détente qui émane du jardin et de toute la maison. C’est d’abord la lecture et la musique dont Carlos est fin connaisseur. Lecture des ouvrages les plus divers. Mais c’est également une bonne idée que d’envisager de sortir faire des randonnées à pied dans la vallée de l’Ambroz, d’aller visiter le centre ancien de cette petite ville, d’aller aux champignons, ou encore d’aller observer les oiseaux dans les bois de chênes et de châtaigniers. Amôs lui-même a conçu le tracé des sentiers indiqués sur les cartes offertes par l’hôtel. Depuis Hervás on peut visiter Plasencia, avec ses deux cathédrales, ou la vallée du Jerte.

 Lieux à Visiter

La référence culturelle la plus importante, Plasencia, avec ses deux cathédrales de style  platéresque et son centre ville historique, se trouve à moins d’une demi heure en voiture de l’hôtel. À ne pas manquer Granadilla (hameau médiéval, avec ses murailles en voie de restauration, à 28 km), Candelario (petite ville de montagne magnifiquement conservée, à 20 km, déjà dans la province de Salamanca) et les vestiges romains de Cáparra.
Informations complémentaires sur www.turismodehervas.com
 

 Livres

En espagnol :
- El valle del Jerte y del Ambroz: 20  recorridos a pie (La vallée du Jerte et de l’Ambroz: 20 parcours à pied)
- La invención de la tradición judía. Centro de Estudios Bejaranos. De Marciano DE HERVÁS. 2010. L’invention de la tradition juive)
- El Senderista, 2002. Damián DE LA CRUZ y José Carlos SERRANO. 15€ (Le randonneur, 2002).

En français:
- Espagne du centre ; Madrid, Castille, Estrèmadure. Guide Vert Michelin. Collectif. 2011. 20€.
 


La Gastronomie

 La Cuisine

L’hôtel n’offre que le petit déjeuner, avec les fruits frais comme indiqué ci-dessus, du jus d’orange pressée à l’instant même, des fromages d’Extrémadoure, et du jambon, des confitures faites maison, des pâtisseries et sucreries typiques d’Hervás, du pain « candeal ». Dans le village il y a d’excellents restaurants sur lesquels l’hôtel donne toutes les informations requises.

 Produits Typiques

Cochonailles variées, fromages, artisanat en bois et sur bois, paniers et corbeilles en châtaignier, cerises en saison.
 


Galerie