Casona D’Alevia


L'Hôtel

C´est entre les sommets discrets du Cares-Deva, là où les Asturies prennent la relève de la Cantabrie, que se cachent de ravissants petits hameaux comme Alevia, où l´hôtellerie de caractère s´inscrit dans le paysage. La Casona d´Alevia était la maison du père de Lupe. Tout l´outillage artisanal de sa jeunesse, exposé sur un mur, préside l´entrée de la maison. Lupe, Gregorio y et leurs filles ont fait de cet hôtel accueillant, qui appartient au réseau Casonas Asturianas, un endroit où l´on voudrait retourner de temps à autre. Parce que là, nous sommes tout près de Cabrales, des Picos de Europa et de San Vicente de la Barquera, qui sont trois arguments forts qui vous incitent à y retourner souvent. La maison, avec ses murs de pierre et ses balcons, possède un patio en façade dans lequel l´ombre et les soins des maîtres font pousser des hortensias d´imposante allure. Les chambres sont accueillantes, et on a donné au mobilier, aux étoffes et aux couvre-lits les tons naturels qui se marient bien avec les couleurs du paysage, qu´on voit à travers les fenêtres. La gamme verte des prairies, les marrons des chênes rouvre en automne, les tonalités de la terre. Le matin, des sons qui semblent venus du ciel, le tintement lointain des clochettes des vaches qui paissent par milliers –disons par centaines, maintenant que l´U.E. impose sa loi au lait des Asturies– et le cliquètement des couverts et des tasses pendant que Gregorio prépare les petits déjeuners. Quel plaisir de sentir l’odeur du café gravir l´escalier et traverser les portes, comme un réveil divin. Nous voilà revenus à Alevia, nous n´allons tout de même pas perdre notre matinée à rester dans les draps douillets, mais oui, pourquoi pas, puisque cela ne dérange pas Gregorio de préparer un petit déjeuner tardif. Nous aurons bien le temps d´aller dîner des rabas (calmars frits) le soir à San Vicente et de faire une promenade le long du Cares, de monter vers les Picos…mais ce sera pour un autre jour.


Accessibilité

L´hôtel n´est pas aménagé pour les fauteuils roulants, mais les numéros des chambres sont indiqués en relief et ses dimensions et le calme  impressionnant, en font un lieu idéal « pour le transport des sens.


Que faire?

 Activités

À Alevia, toutes les Asturias sont là, à peine à quelques lieues, comme une bonne partie de la Cantabria. Là reignent la montagne et les vastes prairies. En à peine une demie heure vous êtes arrivés au Parque Nacional de Covadonga et aux Picos de Europa –la plus ancienne des réserves naturelles du réseau espagnol de Parques Nacionales– . Nous pourrons aussi visiter les fromageries de Cabrales ou nous baigner dans la mer à San Vicente de la Barquera.

 Lieux à Visiter

De l´hôtel  nous avons à portée de main  toutes les Asturies Orientales. On est à une demi-heure de la mer et à une heure des Picos de Europa. Cela vaut la peine de faire un morceau de la Ruta del Cares,  d´arriver jusqu´à Cabrales et, biensûr de monter à Covadonga. On est aussi tout près de la Cantabrie et une promenade en marée basse à San Vicente de la Barquera est fondamentale.


La Gastronomie

 La Cuisine

L´hôtel ne sert que le petit déjeuner, et selon les jours, vous sert soit des œufs à la poêle, soit une assiette de charcuterie, mais, si on le désire, on pourra parfaitement varier l´ordre que Gregorio suggère. Des confitures, du beurre et le lait du pays, des viennoiseries locales nous accompagnent dans une salle à manger d´autrefois, avec son buffet-vitrine ancien en bois massif, ses napperons en dentelle et sa faïence blanche.

 Produits Typiques

Fromage Cabrales, fabes du pays (gros haricots blancs de la région avec lesquels on fait la fabada, une sorte de cassoulet local).


Galerie